D1 mixte: un final haletant! Et des énormes Monkeys…

Toute les équipes de D1 mixte avaient rendez vous à Bordeaux ce week-end pour la 2ème et dernière phase du Championnat. Rappelons brièvement le contexte.

Friselis a gagné la première phase contre BDM, le duel est annoncé. Parallèlement, on constate une nette différence entre les 4 premiers (Friselis, BDM, Izaka et Tchac) et les autres équipes. En fin de tableau, BTR et Mistix sont menacés de relégation. Au milieu, 6 équipes se valent et visent la première place accessible, c’est à dire la 5ème place. Le Puc est idéalement placé.

Bordeaux va se charger de déjouer tous les pronostics et les surprises seront à la hauteur des mm de pluie tombés dans le we. Diluviennes!

Résumons dans le désordre.

On constate que Mistix a vraiment les crocs et que BTR s’est considérablement renforcé. Après un parcours tendu, la relégation comme épée de Damoclès, ils accrochent respectivement la 8ème et la 7ème place. BTR se sauve in extremis mais Mistix n’a plus son sort entre les mains et dépend du résultats des Révo. Après des matchs à couteaux tirés, Les Phoenix et les Révos sont finalement les 2 équipes qui descendront en D2 la saison prochaine. Le derby Mistix-Monkey n’est pas mort!

Les coachs en pleine réunion romantico-tactique

Dans la course au titre, Tchac séduit et impressionne. La demi finale contre BDM est épique. Sous les trombes d’eau, ils parviennent à battre les leaders et accèdent la finale. Dans l’autre demi finale, Izaka fait plus qu’accrocher Friselis et la tension est comble. Une victoire d’Izaka relancerait complètement la course au titre. Ce n’est qu’en 2ème mi-temps que Friselis arrive à faire la différence. Maintenant, pour conserver leur titre, la victoire est obligatoire. Tchac, Friselis, BDM… Qui sera champion de France?

Trombes d’eau pour la demi finale BDM-Tchac. Epique!

Mais, les Monkeys? Que deviennent-ils?

En fait, ils ont été juste énormes ce w-e! Une grosse motivation couplé à un tirage favorable, les monkeys ont assuré tout le we.

On commence le we par le match à ne pas perdre contre Phoenix. Un peu laborieux mais le job est fait (9-6). Les 2 matchs suivants sont très difficiles et nous nous inclinons logiquement contre Tchac (15-4) et contre Friselis (17-2), les futurs finalistes.

Un peu déprimés de ne pas avoir pu plus accrocher les têtes de série, on se console avec un bel apéro crustacés et des huîtres. Dimanche est un autre jour!

Laura et Petit Pierre, nos deux nouvelles recrues au top!!

9h, dimanche matin, qu’est ce qui ce passe? Le sacro-saint derby dominical Mistix-Monkey, évidemment!! Ils sont chauds, nous aussi et le vent souffle. Le break est très difficile mais ce sont les premiers à le faire. Heureusement, Nous nous rebellons et revenons à égalité. Retranchés derrière les zones, la bataille fait rage, les monkeys sont « on fire » et prennent petit à petit l’avantage grâce à nos handlers perceurs de rideaux. On gagne 14-9. Nous nous battrons donc contre le Sun pour la 5ème place. Une place qui vaut très cher car elle est synonyme de 5ème place au général aussi! Le Sun est dans la même situation que nous, s’ils gagnent, c’est eux qui sont 5ème. Le dernier match contre eux avait été très serré, la revanche promet d’être énorme.

Mistix-BDM.

Le vent est toujours très fort et rafaleux. Notre zone est au point, nos jambes un peu moins mais l’adrénaline a pris le relais. Le match commence sur les chapeaux de roues, chacun prend ses points. On sent dans l’équipe une motivation et une envie à toute épreuve à l’image de notre cup à deux mètres de notre zone qui tient la baraque de longues minutes (heures?), qui fait reculer puis tomber le disque. Le match s’emballe, les Monkeys aussi et nous gagnons 16-9. Explosion de joie. C’est la plus grosse performance du club en championnat mixte. 5ème sur 12 en D1. La fête va être à la hauteur!

Junior est content.

Pendant ce temps, les meilleurs se disputent le titre et Friselis prend le dessus sur Tchac. Friselis est champion pour la 2ème année consécutive. Tchac, les promus (laissez moi rire), termine 3ème et BDM 2ème. Bravo à eux.

Ils ne restent que 600km pour laisser retomber la pression et se rendre compte que ce n’est qu’après tout qu’un jeu avec un disque en plastique. Un  jeu que beaucoup croit destiné aux chiens! Pas de quoi en faire une tartine.

Let’s go monkey! Fire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s